Whoopi Goldberg (Sister Act) en couple avec James Bond : retour sur leur histoire

Ce lundi 8 février, W9 diffuse le culte Sister Act avec Whoopi Goldberg. L’occasion de revenir sur la romance méconnue de l’actrice avec un célèbre James Bond : Timothy Dalton.

Nous sommes en 1991. Whoopi sort du carton international de Ghost au côté de Patrick Swayze et Demi Moore, et elle a même reçu un Oscar à Hollywood pour son rôle de voyante délirante. Elle est au sommet. Au même moment, l’acteur gallois Timothy Dalton, 45 ans, vient de tourner trois films coup sur coup : les deux James Bond Tuer n’est pas jouer et Permis de tuer, et le très réussi La Putain du roi. Et les deux stars ont vécu une courte idylle.

Tout a commencé lors d’une fête organisée par un producteur pour le passage à l’année 1991. Whoopi Goldberg et Timothy Dalton s’y sont rencontrés et ont eu un coup de foudre (de courte durée). Tout a démarré sur les chapeaux de roues, si bien qu’ils sont même apparus au bras l’un de l’autre lors de la cérémonie des Oscars en février 1991. Cependant, la passion s’est rapidement essoufflée.

Click Here: custom injection molding

© BestimageTimothy Dalton – People au septieme festival “BritWeek” a Los Angeles, le 23 avril 2013.

Séparés mais toujours proches

Si leur relation ne finira pas l’année, les deux restèrent cependant bons amis par la suite et on les revit régulièrement ensemble, notamment lors de soirées de récompenses hollywoodiennes. Après cette histoire d’amour éphémère, Whoopi Goldberg rencontra Lyle Trachtenberg en 1993 et retenta l’expérience du mariage. Après deux précédents qui n’avaient pas duré – avec Alvin Martin entre 1973 et 1979 (avec qui elle a sa fille Alexandrea), puis avec David Claessen entre 1986 et 1998 -, celui-là ne lui porta pas plus chance et celle qui est fan de Jean Dujardin ne resta mariée que quelques mois en troisième noce, entre 1994 et 1995.

© Touchstone PicturesWhoopi Goldberg dans Sister Act

L’après Sister Act compliqué

Après le carton de Sister Act en 1992 (250 millions de dollars de recettes dans le monde pour 25 millions de budget), la production lança dès l’année suivante un deuxième opus, avec toujours Whoopi Goldberg dans le double-rôle succulent de Dolores Von Cartier/Sœur Marie-Clarence. Si le film a reçu de mauvaises critiques et n’a pas réalisé les chiffres incroyables du premier volet, les spectateurs se sont tout de même déplacés en masse.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *