« On s'en serait passé » : Bruno Le Maire embarrasse Emmanuel Macron

C’est non sans fierté que Bruno Le Maire annonçait début décembre la sortie prochaine de ses Mémoires provisoires, L’Ange et la Bête. Un ouvrage paru le 14 janvier dernier qui a quelque peu embarrassé Emmanuel Macron, rapporte Le Monde ce mardi 19 janvier.

C’est dans le plus grand secret que Bruno Le Maire s’est affairé à l’écriture de son onzième livre durant ses vacances d’été. Si dans ses Mémoires provisoires, L’Ange et la Bête, le ministre de l’économie, des finances et de la relance chante les louanges d’Emmanuel Macron, il semble cependant que le principal intéressé et son entourage n’apprécient guère cette nouvelle sortie de l’écrivain de Bercy, rapporte Le Monde.

“Le timing de sortie est surprenant, ça encode le fait que la crise serait terminée, alors qu’on a encore les mains dedans”, souffle un proche du président. Et d’ajouter : “On se serait passé de ce livre”. Un avis que partage un conseiller d’Emmanuel Macron qui déplore le comportement du ministre. Il aurait pu attendre un peu. Sortir ça, là, maintenant…”, s’est-il indigné auprès du Parisien.

Bruno Le Maire imperturbable face aux critiques

Des critiques dont ne fait que peu de cas Bruno Le Maire qui, invité sur le plateau de C à vous le 13 janvier dernier, a parfaitement assumé le fait deprendre le temps de s’arrêter, de réfléchir“. “Je pense qu’il ne faut jamais dissuader les gens d’être eux-mêmes. L’écriture est une part de moi-même. Ma manière de faire de la politique, c’est de réfléchir avant de prendre des décisions. Et ma manière de réfléchir, c’est d’écrire”, a-t-il déclaré.

Click Here: Paris Saint-Germain FC Jersey Sale

Et d’expliquer que la parution de ses Mémoires provisoires n’est pas sans lien avec son action au gouvernement depuis trois ans… bien au contraire : Ce livre permet d’approfondir ma réflexion, d’expliquer aussi aux Français pourquoi on a décidé de consacrer autant d’argent à sauver notre économie, nos entreprises. Je permets aux Français de comprendre nos décisions, de voir comment elles sont prises, et de les expliquer“.

Crédits photos : Jacques Witt/Pool/Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *