Jumanji : le réalisateur et les acteurs dévoilent plusieurs fins alternatives

Sorti il y a une semaine chez nous, “Jumanji : bienvenue dans la jungle’ aurait pu se terminer autrement. La distribution ainsi que le réalisateur Jake Kasdan sont revenus sur les différentes fins qui ont été envisagées… ATTENTION SPOILERS !

Presque à la surprise générale, la fin de Jumanji : Bienvenue dans la jungle est relativement fermée, laissant moins de possibilités que prévu à une éventuelle suite. Le réalisateur Jake Kasdan a confirmé à Heat Vision que plusieurs conclusions différentes avaient été envisagées, dont certaines étaient moins “heureuses” que celle choisie.

Le producteur Matt Tolmach a ainsi expliqué : “Il y a toujours un piège quand vous faites un film qui tourne autout d’un jeu.Vous devez vous assurer qu’il y a de vrais enjeux. Nous voulions absolument que le public comprenne bien qu’il était possible de ne pas pouvoir sortir du jeu. C’est quelque chose qui nous a beaucoup influencés.” Ainsi, lorsqu’à la fin du film, le personnage de Dwayne Johnson contemple l’idée de ne pas partir, il a bel et bien failli y rester ! C’est ce que confirme sa partenaire Karen Gillan : “Dans les premières versions du scénario, Spencer voulait rester avec Martha dans le jeu. C’était intéressant et ça laissait évidemment plus de place à une suite.

Jack Black, quant à lui, à une théorie sur cette fin-là : “Dwayne ‘The Rock’ Johnson est celui qui voulait rester dans le jeu parce que c’est lui qui avait le meilleur avatar, tout simplement ! Il avait le corps de Dwayne et toute sa force !“. 

Une autre fin avait été imaginée : une où tous les personnages repartaient dans le jeu, selon Ser Darius Blain, celui qui avait l’avatar de Kevin Hart : “A l’origine, quand Alex et Morgan s’embrassaient, on entendait les tambours battrent à nouveau la mesure et tout le monde se retrouvait avec le jeu téléchargé sur leur téléphone. Et ils se rendaient tous compte qu’ils étaient repartis pour un tour ! Je trouvais cette idée cool.” 

Philosophe, Jack Black finit par indiquer ce que l’on pense tous : “Quand il y a une envie, il y a toujours une solution. Si les gens adorent le film et veulent une suite, [les scénaristes] trouveront forcément un moyen de la faire.” Après un démarrage US très satisfaisant, surtout face au mostodonte Star Wars, Jumanji va devoir faire ses preuves dans le monde mais cela semble plutôt bien parti pour envisager un deuxième film…

Click Here: st kilda saints guernsey 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *