Il n’y a jamais de “non” qui veulent dire “oui” : les César 2018 contre la violence faite aux femmes

A la demande de Manu Payet, le cinéma français s’est levé pour dénoncer la violence faite aux femmes et soutenir #MaintenantOnAgit.

Symbole de la lutte contre les violences faites aux femmes, le ruban blanc était au coeur de la 43e cérémonie des César et d’un discours de Manu Payet, qui a invité les réalisateurs, acteurs et actrices présents à la salle Pleyel à témoigner leur engagement à travers une standing-ovation.

“Nous y sommes. C’est le moment Balance ton porc. Alors les nommés sont… J’ai décidé d’en parler non pas parce que je me sentais obligé, mais parce que j’estime que c’est nécessaire et parce que nous avons la chance, nous dans le cinéma, d’avoir une tribune pour le faire. C’est un sujet qui ne touche pas uniquement les femmes du cinéma mais toutes les femmes. J’entends, j’ai entendu, que ce serait un problème qui concernerait uniquement Hollywood et pas la France. Ca voudrait dire qu’en France personne n’abuse de son pouvoir… Je trouve ça formidable que les mentalités soient en train de changer. Que la parole des femmes soit en train de se libérer. Et que les hommes entendent qu’il y a des comportements à bannir. Et qu’on comprenne une fois pour toute qu’il n’y a jamais de “non” qui veulent dire “oui”. Récemment est apparu le hashtag #MaintenantOnAgit. Je vous propose d’agir ce soir, je vous propose de vous lever. De montrer vos rubans blancs. Parce qu’effectivement, maintenant, on agit.” 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *