La Fête du Cinéma 2017 : thrillers, comédies, blockbusters… Les films à voir selon la presse

Envie de thrillers ? De comédies ? De blockbusters ? A l’occasion de la Fête du Cinéma, du 25 au 28 juin inclus, voici un petit tour d’horizon des meilleurs films à voir en salles selon la presse.

SORTIES DU 21 JUIN

1er – Le Grand Méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner, Patrick Imbert avec Céline Ronte, Boris Rehlinger, Guillaume Bouchède…

Note moyenne presse* : 4/5

De quoi ça parle ? Ceux qui pensent que la campagne est un lieu calme et paisible se trompent, on y trouve des animaux particulièrement agités, un Renard qui se prend pour une poule, un Lapin qui fait la cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père Noël. Si vous voulez prendre des vacances, passez votre chemin…

Le Grand Méchant Renard et autres contes
De Benjamin Renner,Patrick Imbert

Note moyenne de la presse :

4,0

Séances

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“En moins d’1h30, sans insister, sans se prendre au sérieux, et dans de grands éclats de rire : le comble de l’élégance !” par Bernard Génin (Positif)

“Les dessins à l’aquarelle sont beaux et des sujets malins sont abordés avec inventivité.” par Pierre Lunn (Ouest France)

A voir aussi : 

It Comes At Night – 3.6/5

Ava – 3.5/5

Rara – 3.4/5

Ana, mon amour – 3.2/5

K.O. – 2.9/5

Des Plans sur la comète – 2.3/5

Baywatch – Alerte à Malibu – 1.8/5

COMEDIES

1er – Drôles d’oiseaux de Élise Girard avec Jean Sorel, Lolita Chammah, Virginie Ledoyen…

Note moyenne presse* : 3.5/5

De quoi ça parle ? Belle, jeune et pleine de doutes, Mavie cherche sa voie. Elle arrive à Paris et y rencontre Georges, libraire au Quartier Latin depuis quarante ans. Solitaire, comme caché dans sa boutique où personne ne vient, Georges l’intrigue et la fascine. Aussi improbable qu’inattendue, leur histoire d’amour va définitivement transformer le destin de ces deux drôles d’oiseaux.

Drôles d'oiseaux
De Élise Girard

Note moyenne de la presse :

3,5

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Une romance sensible et raffinée.” Marie-Noëlle Tranchant (Le Figaro)

“Sans forcer le trait, sans pour autant tomber dans la simplification, Élise Girard assume un art naïf qui, s’il ne transcende pas le médium cinématographique, a au moins le mérite d’éviter tout racolage formaliste, préférant capter la poésie qui se dégage naturellement des lieux et des interprètes.” Adrien Valgalier (La Septième Obsession)

A voir aussi :

Comment j’ai rencontré mon père – 3.3/5

Ce qui nous lie – 3.3/5

Marie-Francine – 3.1/5

THRILLERS ET FRISSONS

1er – Creepy de Kiyoshi Kurosawa avec Hidetoshi Nishijima, Yuko Takeuchi, Teruyuki Kagawa…

Note moyenne presse* : 3.8/5

De quoi ça parle ? Un ex-détective devenu professeur en criminologie s’installe avec son épouse dans un nouveau quartier, à la recherche d’une vie tranquille. Alors qu’on lui demande de participer à une enquête à propos de disparitions, sa  femme fait la connaissance de leurs étranges voisins.

Creepy
De Kiyoshi Kurosawa

Note moyenne de la presse :

3,8

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Kurosawa retrouve les nappes d’angoisse de Cure, de Rétribution ou de Shokuzai mais surtout revient au principe fondateur de la J-horror : extraire de l’urbanisme japonais une terreur atone et oppressante.” par Stéphane du Mesnildot (Cahiers du Cinéma)

“Un film noir qui suit les règles du genre, avec la virtuosité propre à Kiyoshi Kurosawa, et qui crée un climat oppressant autour d’un personnage de psychopathe particulièrement inquiétant.” par Jean Serroy (Le Dauphiné Libéré)

A voir aussi :

The Jane Doe Identity – 3.1/5

The Wall – 3.1/5

Free Fire – 2.8/5

BLOCKBUSTERS ET SUITES

1er – Wonder Woman de Patty Jenkins avec Gal Gadot, Chris Pine, Connie Nielsen…

Note moyenne presse* : 3.1/5

De quoi ça parle ? C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l’abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. 

Wonder Woman
De Patty Jenkins

Note moyenne de la presse :

3,1

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Wonder Woman a beau ne pas tourner le dos à des idées tragiques et complexes – notamment sur le pouvoir mortifère de la croyance, le film propose un regard plus lumineux et coloré.” par Aurélien Allin (CinemaTeaser)

“On s’attendait à un film pétri de clichés… Mais non ! Les aventures de l’amazone, adaptées pour la première fois au cinéma, évitent la plupart des écueils.” par Mathilde Cesbron (Le Point)

A voir aussi :

Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar – 2.9/5

La Momie – 2.3/5

HISTOIRE

1er – Nos Patriotes de Gabriel Le Bomin avec Marc Zinga, Alexandra Lamy, Pierre Deladonchamps…

Note moyenne presse* : 3.0/5

De quoi ça parle ? Après la défaite française de l’été 1940, Addi Ba, un jeune tirailleur sénégalais s’évade et se cache dans les Vosges. Aidé par certains villageois, il obtient des faux papiers qui lui permettent de vivre au grand jour. Repéré par ceux qui cherchent à agir contre l’occupant et qui ne se nomment pas encore “résistants”, il participe à la fondation du premier “maquis” de la région.

Nos Patriotes
De Gabriel Le Bomin

Note moyenne de la presse :

3,0

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“En évoquant un aspect méconnu de la Résistance, “Nos patriotes” pouvait se démarquer de nombreux films historiques. Mais l’interprétation est si peu consistante que le film, dénué d’émotion, en devient une simple et honnête documentation sur Addi Bâ.” par Amélie Leray (Les Fiches du Cinéma)

“Le film conjugue brillamment suspense et reconstitution historique.” par Florence Roman (Public)

A voir aussi : 

HhhH – 2.96/5

Churchill – 2.6/5

AUTEURS FRANÇAIS

1er – L’Amant D’un Jour de Philippe Garrel avec Eric Caravaca, Esther Garrel, Louise Chevillotte…

Note moyenne presse* : 3.5/5

De quoi ça parle ? C’est l’histoire d’un père et de sa fille de 23 ans qui rentre un jour à la maison parce qu’elle vient d’être quittée, et de la nouvelle femme de ce père qui a elle aussi 23 ans et vit avec lui. 

L'Amant D'un Jour
De Philippe Garrel

Note moyenne de la presse :

3,5

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Observateur à distance choisie des aspirations féminines au désir, Philippe Garrel éclaire de sa lanterne le “continent noir” freudien par la belle limpidité de sa maîtrise.” par Dominique Widemann (L’Humanité)

“Avec les années, l’ancien chantre de l’underground a gagné en concision, en force expressive dans la peinture des sentiments et des visages, distordus par les pleurs, rieurs aussi, sereins et lumineux.” par Jacques Morice (Télérama)

A voir aussi :

Rodin – 3.4/5

L’Amant Double – 3.4/5

Wùlu – 3.1/5

CINEMAS DU MONDE

1er – Le Jour d’après de Hong Sang-soo avec Kim Min-Hee, Hae-hyo Kwon, Kim Saeybuk…

Note moyenne presse* : 4.1/5

De quoi ça parle ?  Areum s’apprête à vivre son premier jour de travail dans une petite maison d’édition. Bongwan, son patron, a eu une relation amoureuse avec la femme qu’Areum remplace. Leur liaison vient de se terminer. Ce jour-là, comme tous les jours, Bongwan quitte le domicile conjugal bien avant l’aube pour partir au travail. Il n’arrête pas de penser à la femme qui est partie. Ce même jour, la femme de Bongwan trouve une lettre d’amour. Elle arrive au bureau sans prévenir et prend Areum pour la femme qui est partie…

Le Jour d'après
De Hong Sang-Soo

Note moyenne de la presse :

4,1

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Hong Sang-soo effleure les êtres, leur présence comme leur perte, et laisse planer une douce mélancolie sur cette neige qui recouvre Séoul et efface toute trace. C’est somptueux.” par Séverine Danflous (La Septième Obsession)

“Le Coréen Hong Sang-soo signe un film beau et intimiste.” par Renaud Baronian (Le Parisien)

A voir aussi : 

Psiconautas – 3.5/5

Ali, la chèvre & Ibrahim – 3.0/5 

Retour à Montauk – 2.9/5

Departure – 2.9/5

Lou Andreas-Salomé – 2.8/5

A Serious Game – 2.5/5

DOCUMENTAIRES

1er – Nothingwood de Georgi Lazarevski

Note moyenne presse* : 4/5

De quoi ça parle ? À une centaine de kilomètres de Kaboul, Salim Shaheen, l’acteur-réalisateur-producteur le plus populaire et prolifique d’Afghanistan, est venu projeter quelques-uns de ses 110 films et tourner le 111ème au passage. Ce voyage dans lequel il a entraîné sa bande de comédiens, tous plus excentriques et incontrôlables les uns que les autres, est l’occasion de faire la connaissance de cet amoureux du cinéma, qui fabrique sans relâche des films de série Z dans un pays en guerre depuis plus de trente ans. Nothingwood livre le récit d’une vie passée à accomplir un rêve d’enfant. 

Nothingwood
De Sonia Kronlund

Note moyenne de la presse :

4,0

Critiques Presse

Critiques spectateurs

“Drôle et bouleversant.” par Gilles Kerdreux (Ouest France)

“Drôle, éminemment optimiste dans un pays laminé par la guerre depuis des lustres, “Nothingwood” est une leçon de passion du cinéma, la résistance d’un esprit libre.” par Jacky Bornet (Culturebox – France Télévisions)

A voir aussi :

Le Vénérable W. – 3.96/5

* Selon les notes presse du baromètre AlloCiné, à la date du vendredi 23 juin 2017, et pour des films sortis les 7, 14 et 21 juin et les 24 et 31 mai ayant au moins 10 critiques.

Click Here: Cheap Chiefs Rugby Jersey 2019

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *