Le saviez-vous ? Marion Cotillard avait déjà tourné avec Arnaud Desplechin avant Les Fantômes d’Ismaël

Clin d’oeil. 20 ans après une apparition éclair dans “Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle)”, Marion Cotillard retrouve Arnaud Desplechin pour “Les Fantômes d’Ismael”.

Avec Arnaud Desplechin, il est souvent question de famille ou plutôt de “tribu”, terme qu’il préfère pour parler de ses acteurs. Le cinéaste, dont presque tous les films ont été sélectionnés à Cannes, aime en effet s’entourer d’acteurs qu’il affectionne (Emmanuelle Devos, Hippolyte Girardot, Marianne Denicourt…), venant ou revenant peupler ses films, avec Mathieu Amalric en chef de clan.

Pour Les Fantômes d’Ismaël, Desplechin retrouve donc Mathieu Amalric mais s’entoure de nouveaux acteurs dans son univers : Charlotte Gainsbourg et Marion Cotillard, un casting assurément glamour. La première rêvait depuis longtemps de tourner avec le cinéaste : elle ne s’en cache pas, elle avait eu un rendez-vous manqué pour Esther Kahn, et a même écrit au cinéaste pour lui faire savoir qu’elle aimerait tourner avec lui. Cette envie étant réciproque, Arnaud Desplechin lui a ainsi proposé ce rôle de Sylvia dans Les Fantômes d’Ismaël.

Marion Cotillard, cette femme qui ne cesse de s’inventer à chaque film

Pour Marion Cotillard, on serait tenté de penser aussi qu’il s’agit d’une première collaboration entre eux, mais si l’on remonte la filmographie de l’actrice, on découvre que l’une de ses toutes premières apparitions sur grand écran était justement chez Desplechin ! Dans Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle), sorti en 1996, elle jouait une étudiante qu’on apercevait furtivement en train de se déshabiller. Un joli clin d’oeil donc de faire appel à Marion Cotillard dans Les Fantômes d’Ismael précisément : dans ce film, elle joue Carlotta, une femme qui avait totalement disparu, et qui revient 20 ans après.

Click Here: brisbane lions guernsey 2019

Et 20 ans après, Cotillard revient chez Desplechin ! Au micro de l’émission Un dimanche de cinéma sur Europe 1, Arnaud Desplechin confiait “Depuis La Môme, mon rêve c’est de tourner avec Marion Cotillard, cette femme qui ne cesse de s’inventer à chaque film et Charlotte Gainsbourg, ça doit faire 15 ou 20 ans que je lui tourne autour“. Et voilà comment la tribu d’Arnaud Desplechin s’est agrandie.

Présenté hors-compétition et en ouverture du 70ème Festival de Cannes, Les Fantômes d’Ismaël sort dans les salles françaises ce mercredi 17 mai.

Les Fantômes d’Ismaël Bande-annonce VF

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *