Tilda Swinton: le green de Donald Trump lui saute aux yeux

rejoint la fronde, contre le projet de Donald Trump d’un golf géant en Écosse.

Tilda Swinton ne souhaite pas que ça swing et ça put chez les Celtes. Ou plutôt, cette esthète au physique d’elfe déplore que l’on sacrifie son paysage gaélique. La star au teint diaphane voit rouge et la moutarde lui monte au nez.

Click Here: Geelong Cats Guernsey

La comédienne britannique nominée aux César 2009, a rejoint lundi ceux qui luttent contre le vaste projet du fortuné Donald Trump de construire un golf en Ecosse, un investissement hôtelier et immobilier évalué à plusieurs millions de livres (euros).

L’interprète de Burn after Reading accuse l’organisation Trump d’intimidations, et les nantis américains rétorquent que Tilda Swinton est manipulée par des «extrémistes». Elle a d’ailleurs ajouté son nom sur une pétition qui mobilise déjà 15.000 personnes.

A l’origine de ce mouvement protestataire, quatre habitants de Menie Estate, entre Balmedie et Ellon, sur la côte est écossaise. Après enquête publique, Donald Trump aurait obtenu en 2008 la permission d’y construire un complexe de luxe, un golf pharaonique sur un terrain sensiblement préservé et sans conteste magnifique. La loi du Loch Ness?

Mardi 13 octobre 2009

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *