Etude : il faudrait marcher à des rythmes différents pour perdre du poids

Marcher est une bonne solution pour pratiquer une activité sportive régulière. Plutôt que de conserver son allure, une récente étude recommande de marcher à des rythmes différents.

Les gens marchent plus lentement quand ils doivent parcourir de courtes distances.

Vous voulez brûler le plus de

calories tout en marchant ? Alors, changez de rythme. Une

étude relayée par l’université de l’Ohio révèle que la marche à des vitesses variables permet de brûler 20% de calories de plus que le maintien d’un rythme régulier.D’après Manoj Srinivasan, professeur agrégé de génie mécanique et d’aérospatial et coauteur de cette étude – l’une des premières à mesurer le rapport entre les calories éliminées et l’évolution de la vitesse de marche -, “mesurer le coût métabolique de l’évolution des vitesses est très important parce que les gens ne vivent pas leur vie sur des tapis roulants et ne marchent pas à des vitesses constantes. Nous avons constaté que l’évolution des vitesses peut augmenter sensiblement le coût de la marche“.Les chercheurs ont constaté que jusqu’à 8% de l’énergie utilisée lors de la marche quotidienne normale serait due à l’énergie nécessaire pour démarrer et arrêter la marche. En effet, la modification du rythme exige davantage de travail dans les jambes, un processus qui augmente la force nécessaire.Afin de réaliser ces mesures, les participants ont donc alterné différents rythmes sur un

tapis roulant.Cette recherche a également confirmé une autre idée des chercheurs. Les gens marchent plus lentement quand ils doivent parcourir de courtes distances. Ils augmentent le rythme quand la distance s’allonge. Les chercheurs estiment que ces informations seront utiles aux thérapeutes physiques. Ils mesurent souvent les progrès de leurs patients par le temps nécessaire pour couvrir une certaine distance.Des conseils pour bien marcherManoj Srinivasan, qui dirige le Movement Lab (Ohio), donne d’autres conseils pour brûler des calories en marchant. Pour lui, le plus important est de marcher d’une “manière anormale“. Il suggère de s’équiper d’un sac à dos, de mettre des poids sur ses jambes. Il recommande aussi d’alterner le rythme : marcher un certain temps, s’arrêter puis redémarrer.L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de

faire 10.000 pas par jour, soit plus d’une heure de marche. Le chiffre semble impressionnant, mais, avec quelques adaptations, l’objectif est vite atteint : faire une partie du trajet pour le travail à pied, préférer l’escalier à l’ascenseur, sortir à sa pause déjeuner…RelaxnewsSource : The metabolic cost of changing walking speeds is significant, implies lower optimal speeds for shorter distances, and increases daily energy estimates, Nidhi Seethapathi et al., 16 septembre 2015, Biology Letters (

abstract disponible en ligne).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *