Urgences : moins de 2 heures d'attente dans près d'un cas sur deux

La prise en charge aux urgences dure moins de deux heures pour près de la moitié des patients, qui, pour les trois quarts d’entre eux, rentrent chez eux ensuite, selon une enquête nationale de la Drees, service de statistiques ministérielles, publiée en juillet.

Moins de 2 heures d'attente aux urgences dans la moitié des cas (Crédit photo : Gile Michel/SIPA)

Selon l’enquête de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), 48 % des patients -hormis ceux ayant séjourné en unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD)- restent moins de deux heures dans un service d’urgences et 19 % moins d’une heure.A l’inverse, la prise en charge s’étend de quatre à huit heures pour 17,4 % des patients, et se prolonge au-delà de huit heures pour 4,3 % d’entre eux.La durée de passage aux urgences varie fortement selon les symptômes des patients. Ainsi, le traitement est plus rapide chez les personnes atteintes de lésions traumatiques ou d’empoisonnements, 60 % d’entre elles sortant moins de deux heures après leur arrivée.Elle est plus longue chez les patients victimes de malaises, fatigue, maux de tête,

problèmes digestifs ou

respiratoires, qui requièrent davantage d’examens, ce qui explique que seuls 30 % d’entre eux sortent après moins de deux heures aux urgences.Autre enseignement de l’enquête, “le recours aux urgences est plus élevé pour les nourrissons et les personnes âgées de 75 ans ou plus, avec des motifs de recours plus variés que pour les autres classes d’âge“.Le taux de recours aux urgences est ainsi de 2 pour 1 000 pour les enfants de moins d’un an et 1,5 pour 1 000 pour les personnes âgées de 85 ans, contre 1 pour 1 000 pour le reste de la population.Après un passage aux urgences, les trois quarts des patients rentrent chez eux et 20 % sont hospitalisés.Près de 19 millions de personnes se sont rendues aux urgences en 2012.AFP/RelaxnewsSource : Bénédicte Boisguérin et Hélène Valdelièvre, 2014, “

Urgences : la moitié des patients restent moins de deux heures, hormis ceux maintenus en observation“, Études et Résultats, n°889, Drees, Juillet.L’enquête a été réalisée auprès des 52 000 personnes qui se sont présentées dans les 736 points d’accueil des urgences de France métropolitaine et des DOM le 11 juin 2013, hors période d’épidémies saisonnières.Click Here: All Blacks Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *