Conducteurs, avez-vous votre livret santé ?

Quoi de plus urgent pour les secouristes, en cas d’accident, que de connaître le groupe sanguin et les principales informations sur la santé de la personne traumatisée, qui ne peut pas toujours répondre aux questions ? Pour fournir ces données indispensables, un particulier a créé avec l’aide de professionnels de santé le Livret d’Informations Santé, à glisser dans la boîte à gants de l’automobiliste ou les affaires personnelles du conducteur de 2 roues.Après avoir été victime de plusieurs malaises au volant sous traitement médical, Maxime Lafosse a réalisé les difficultés de la tâche des urgentistes, pompiers, ambulanciers ou encore médecins en cas d’accident, en particulier si la personne victime a perdu connaissance. Afin de faire connaître tout de suite son groupe sanguin, ses antécédents médicaux ou encore ses médicaments actuels ou allergies contre-indiquant tel ou tel traitement, il a donc imaginé le LISSR, le Livret d’Informations Santé Secours Routiers.

Ce livret a été élaboré avec la collaboration du corps médical, en particulier le Dr Marc Péron, cardiologue à Versailles et le Samu. Il vous permet de consigner les principales informations vous concernant, ainsi que celles des autres utilisateurs de votre véhicule (7 fiches d’informations personnelles au total). Parmi les renseignements demandés, une photo d’identité bien sûr, la date de naissance, le groupe sanguin, les allergies et maladies connues, les traitements en cours et les personnes à prévenir. Selon le Pr. Marie-Claude Aumont, de l’hôpital Bichat à Paris, “ce livret résume les principaux renseignements nécessaires pour les médecins urgentistes appelés dans le cadre des secours routiers. Il est pratique, bien conçu et résume dans un espace limité les renseignements utiles“.

Le LISSR existe en 2 versions, automobile et 2 roues. Disponible sur le site http://www.lissr-secours-routiers.com pour 4,90 euros (frais de port inclus), il est livré par courrier avec un macaron autocollant “Info Santé Secours Routiers à bord“, à apposer sur votre pare-brise, voire votre casque.L’utilité de cette mise à disposition d’informations nous semble évidente, en particulier pour les personnes âgées ou ayant une maladie chronique nécessitant un traitement quotidien. Le LISSR est donc une initiative nous paraissant faire partie de celles dont on se dit, en la découvrant, “Comment n’y a-t-on pas pensé plus tôt ?“. Et vous, qu’en pensez-vous ?Source : LISSR – communiqué de presse – 17 novembre 2008

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *