Les bienfaits de la contraception

L’avènement de la contraception a bouleversé la vie des femmes : une révolution sexuelle, une révolution de la famille et même des rapports au sein du couple. Découvrez comment la contraception, rythmée par 2 révolutions, la pilule et la contraception intra-utérine, a changé la face du monde…

La contraception a bouleversé l’identité féminine en permettant le passage d’un modèle du “destin maternel“ à un modèle plus diversifié, se réclamant désormais des trois composantes que sont la maternité, l’épanouissement sexuel et professionnel. Et en plus maintenant les dernières générations de contraceptifs apportent des bienfaits supplémentaires sur la qualité de vie (poids, acné, diminution des règles…). Tout un programme !
De la révolution sexuelle à la révolution du couple
La contraception permet de dissocier la sexualité et la fécondité. Les femmes peuvent avoir des rapports sans peur de tomber enceinte. Résultat : la sexualité féminine peut pleinement rimer avec plaisir, libérée de l’angoisse d’une grossesse non désirée. Et ce bénéfice sur l’activité sexuelle perdure encore aujourd’hui : une étude européenne en 2006 a montré que 79 % des utilisatrices de pilule signalaient un changement positif dans leur activité sexuelle (1).
Click Here: cheap all stars rugby jersey
Et cette révolution sexuelle a eu des répercussions au sein même du couple, comme le souligne Yannick Ripa (2), historienne spécialiste de l’histoire des femmes et de la différence des sexes : “La sexualité sans procréation a libéré des inhibitions et des angoisses liés à la “peur de l’enfant“ et profite à l’épanouissement du couple amoureux : le contrôle de la fécondité a modifié le rapport à la maternité et l’enfant désiré bénéficie d’une meilleure relation parentale“. Les femmes ont plus de temps à consacrer à leurs enfants quand les naissances sont espacées. Résultat : les bénéfices “collatéraux“ de la contraception influent directement sur la famille.
Et cette nouvelle liberté a également bouleversé les rapports au sein même du couple. Pour la première fois, hommes et femmes peuvent envisager individuellement leur épanouissement en incluant leur sexualité sans crainte de conception.
De nouveaux rapports homme-femme
Au-delà de la prouesse médicale, la contraception médicale favorise une meilleure égalité entre les hommes et les femmes, qu’il s’agisse des comportements vis-à-vis de la sexualité, de la famille et de l’activité professionnelle. L’anthropologue Françoise Héritier (3) écrivait ainsi en 2002 : “Si la fécondité est le lieu central de la domination masculine, il s’ensuit que la prise par les femmes du contrôle de leur fécondité revient pour elles à sortir du lieu de la domination. Là est le levier d’un changement majeur pour l’humanité toute entière“.
L’avènement de la contraception a enfin donné aux femmes un contrôle et un pouvoir sur leurs désirs de fertilité. Désormais, elles planifient les grossesses seules ou avec les pères dans un projet à deux. Elles deviennent partenaires puisque la présence d’enfants, leur nombre et le moment de leur arrivée ne sont plus subis mais choisis avec le conjoint. Cela ne déplaît en général pas à leurs compagnons qui profitent aussi de ces acquis : la contraception permet une parentalité réellement souhaitée pour le couple.
La contraception a placé l’homme et la femme dans un rapport égalitaire et non plus hiérarchique : partenaire à part entière, la femme peut prétendre à l’exercice libre de sa sexualité et au choix de son compagnon. Elle gagne ainsi en dignité et en égalité. C’est dire à quel point la contraception constitue une grande avancée pour le droit des femmes !
Contraception : des bénéfices matériels et économiques
L’utilisation de la contraception et le choix d’une famille moins nombreuse s’accompagnent aussi d’avantages économiques et matériels. “Le temps des femmes en est modifié : études et carrière ne dépendent plus des aléas de grossesse“ explique Yannick Ripa. Plusieurs travaux montrent ainsi que la contraception, tout en entraînant une baisse de la fécondité, favorise le travail rémunéré chez les femmes et donc leur autonomie. La contraception améliore également la qualité de vie des femmes. Celles-ci peuvent consacrer plus de temps à leur bien-être et à leur épanouissement personnels.
En conclusion, la contraception a bien des effets positifs dans la vie d’une femme mais seulement si celle-ci est choisie et bien acceptée. Aussi, il est important de trouver la méthode contraceptive qui vous convienne.
Anne-Sophie Glover-Bondeau -5 décembre 2008
1 – Dossier de presse, Journée mondiale de la contraception, septembre 20082 – Yannick Ripa, Les femmes, Editions Le cavalier bleu, Paris, 20023 – Françoise Héritier, Masculin/féminin II, Dissoudre la hiérarchie, Editions Odile Jacob, Paris, 2002

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *