Vers un vaccin pédiatrique anti-otite

Rares sont les enfants non scolarisés qui n’ont pas souffert d’otites moyennes aiguës. Plus de trois millions de bébés en sont victimes chaque année en France. Face à ces infections, le traitement repose sur des antibiotiques, des antalgiques et des décongestionnants nasaux. Dans certains cas, une paracentèse est nécessaire, c’est un percement du tympan pour drainer les sérosités ou le pus accumulés dans l’oreille moyenne. Mais un vaccin pourrait bientôt protéger nos chères petites têtes blondes.
Centré sur les bactéries Streptococcus pneumonia (11 sérotypes) et Haemophilus influenzae (principaux responsables des otites), un vaccin expérimental a été testé sur près de 5 000 nourrissons de République tchèque et de Slovaquie.
Divisés en deux groupes, les uns ont bénéficié du vaccin expérimental, les autres d’une vaccination contre l’hépatite A, à l’âge de trois, quatre, cinq et 12-15 mois. Tous les bébés ont été suivis jusqu’à la fin de leur deuxième année de vie. Résultat : à l’âge de deux ans, les enfants ayant bénéficié du vaccin expérimental ont présenté moins d’otites moyennes aiguës que les autres : 333 infections contre 499, soit une réduction de plus d’un tiers.
Selon les auteurs, l’efficacité de ce vaccin sur les infections des voies respiratoires inférieures (pneumonie) reste à déterminer.
Un autre vaccin Prevenar est indiqué contre les infections causées par ces pneumocoques. Efficace contre 7 sérotypes de Streptococcus pneumonia, il est déjà disponible pour les enfants de 2 mois à 2 ans. Mais ce nouveau vaccin expérimental pourrait offrir une meilleure protection selon ces résultats préliminaires.Source : Lancet 2006 ;367 :740-748

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *