Stop au mauvais usage du médicament chez les personnes âgées !

Avant d’entamer la seconde campagne nationale de prévention du mauvais usage des médicaments chez les seniors, le bilan de la phase précédente témoigne d’un constat toujours aussi alarment : les médicaments mal utilisés font du mal, ils augmentent la mortalité ou handicapent sérieusement. Deux mesures concrètes sont donc prévues pour contrer ce phénomène grandissant avec le vieillissement des populations.
– Mesure numéro 1 : former les professionnels de santé. Un module de formation professionnelle continue pluridisciplinaire est mis en œuvre dans toute la France, il concernera les médecins, les pharmaciens, mais aussi les chirurgiens-dentistes, les infirmières, et les kinésithérapeutes ;
– Mesure numéro 2 : des spots radio seront diffusés afin de sensibiliser le public.
Beaucoup des accidents dus aux médicaments sont évitables, alors pas une seconde à perdre pour prendre en main son traitement ou celui de ses parents s’ils ont besoin d’aide.Source : Communiqué du Leem

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *