Nouvelle-Orléans : la menace d'une épidémie

Inondations, chaleurs, moustiques… la grande précarité dans laquelle vivent les survivants du cyclone Katrina fait aujourd’hui redouter une catastrophe sanitaire.
Le Centre de surveillance des maladies (CDC) a rappelé que “des épidémies de maladies transmissibles provoquant la diarrhée ou des difficultés respiratoires peuvent se produire quand l’eau et le système d’évacuation des eaux usées ne fonctionne pas et quand l’hygiène personnelle est difficile à maintenir à cause de la catastrophe“.
Pour l’heure, les analyses effectuées dans divers endroits des zones inondées révèlent de très fortes concentrations en bactéries et en plomb. De telles caractéristiques rendent l’ingestion de cette eau dangereuse, particulièrement pour les enfants. Cinq personnes seraient déjà décédées. La bactérie responsable de ces 5 décès n’a touché que des personnes âgées et des malades et n’est pas transmissible d’individus à individus. Selon les services sanitaires de Louisiane, ces caractéristiques limiteraient ainsi les risque immédiats d’une épidémie. Mais la situation est préoccupante au point de demander l’évacuation des zones sinistrées.
Les médecins travaillent actuellement au dépistage de diarrhées, qui pourraient traduire une infection par des bactéries coliformes, certains virus ou le redouté choléra. Seul élément rassurant, et contrairement à ce que l’on croit souvent, les cadavres ne provoquent d’épidémie. Mais combien en trouvera-t-on lorsque l’eau se retirera…Source : Communiqués de l’EPAClick Here: new zealand rugby team jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *