Un patch contraceptif aussi sûr que la pilule

Visant à évaluer l’efficacité du patchcontraceptif par rapport à la pilule, une étude aété menée dans plus d’une quarantained’établissements auprès de 1 417 femmes enbonne santé. Développé par le laboratoireJohnson&Johnson, le timbre délivre à travers lapeau une dose continue d’une combinaison d’hormones :progestérone et œstrogène durant une semaine. Lepatch doit être collé sur le bas de l’abdomen ousur les fesses. Le rythme est mensuel, le patch doit êtrechangé chaque semaine le même jour pendant troissemaines. La quatrième semaine, la femme ne doit pas mettrede timbre. 812 femmes ont été incluses dans le groupetestant le patch contraceptif et 605 continuèrent unecontraception orale. Conduite sur au moins six cycles,l’étude atteste de l’efficacité du patch: le suivi du traitement était de 88 % pour le patch contre78 % pour la pilule. Cette meilleure observance associéeà une efficacité comparable à celle de lapilule font du patch une option de choix. Cependant parmi lesutilisatrices du patch, on a noté quelques problèmesd’irritation de la peau au niveau du sited’application, des douleurs mammaires et des cas derègles douloureuses. Cette étude est jointe àla demande de mise sur le marché déposéauprès des autorités américaines eteuropéennes.
Source : JAMA. 2001;285:2347-2354Click Here: Cheap FIJI Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *