Cancer de la peau : nos défenses contre-attaquent

Les mélanomes sont les cancers de la peau les plusmeurtriers et ils sont de plus en plus fréquents : 6 000à 8 000 nouveaux cas sont ainsi détectéschaque année dans l’hexagone. S’ils sontdécouverts suffisamment tôt, ils peuvent êtreopérés avec un fort taux de guérison. Maiss’ils ont eu le temps de faire des métastases, lepronostic est moins favorable. Heureusement, un nouveau traitementvient de voir le jour.
Il s’agit de réinjecter au patient ses proprescellules immunitaires. Et les résultats sont prometteurs.C’est du moins ce que laissent penser les travaux dechercheurs américains. Ceux-ci on mis au point une techniquepour détruire les tumeurs, même à un stadeavancé. Ils prélèvent chez chaque patient descellules tueuses, les lymphocytes T CD8. Ceux-ci sont ensuite misen culture en présence de cellules cancéreuses dumême patient. Ils obtiennent ainsi un grand nombre decellules dirigées spécifiquement contre les tumeurs.Ils traitent alors les malades par chimiothérapie pouréliminer les cellules tueuses inefficaces del’organisme. Puis ils injectent les nouvelles cellules plusefficaces. Pour l’instant, cette technique aété testée sur 13 patients atteints demélanomes avec métastases. Chez quatre d’entreeux, les cellules cancéreuses ont complètementdisparu. Chez six autres, la diminution était trèsforte.
Mais ce traitement avait des effets secondaires. Ainsi, lescellules tueuses s’attaquaient également auxmélanocytes, cellules responsables de la couleur de la peau.Résultat : des plaques de dépigmentation sontapparues chez les patients traités. Pour l’und’eux, les lymphocytes se sont même attaqués auxyeux, au niveau de l’iris (sans occasionner deproblèmes de vision). Malgré ces problèmes, cetraitement semble extrêmement prometteur. D’autantqu’il pourrait être adapté à tous lestypes de cancer et même, pourquoi pas, àd’autres maladies telles que le sida. Pour en revenir aumélanome, n’oubliez pas que la meilleureprévention passe par une protection adaptée lors del’exposition au soleil…
Click Here: Maori All Blacks StoreSource : Science, publication en ligne, 19septembre 2002.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *