Rupture de stock de pilules du lendemain

Le laboratoire HRA Pharma France vient de publier une note à destination des professionnels de santé indiquant la rupture de stock, dans toute l’Europe, de certaines pilules du lendemain. Le réapprovisionnement devrait avoir lieu au mois de décembre.

Sommaire

  1. Quelles sont les indications de ces médicaments ?
  2. Que faire en cas de pénurie ?

Suite à des difficultés de conditionnement dans toute l’Europe, le laboratoire HRA Pharma France informe les professionnels de santé ; pharmaciens, gynécologues, médecins généralistes, médecins de planning familial, infirmiers, médecins scolaires et sages-femmes, tous habilités à prescrire

la pilule du lendemain d’une rupture de stock pour NORLEVO 1,5 mg, comprimé – lévonogestrel, à compter du 18 novembre jusqu’au 23 décembre 2019.ELLAONE 30 mg, comprimé pelliculé – ulipristal acétate subit également une “tension d’approvisionnement” depuis le 30 octobre 2019. La remise à disposition normale de ce médicament devrait, selon le laboratoire, avoir lieu à partir du 2 décembre.  Afin d’éviter la pénurie, l’ANSM a autorisé la mise à disposition de lots d’ELLEAONE “initialement non destinés au marché français“. Le laboratoire indique que ces médicaments, “sont strictement conformes aux dossier d’Autorisation de mise sur le marché (AMM) enregistré en France et ne diffèrent que par des éléments de conditionnement“. Les informations sur les boites de médicaments sont écrites en français et en anglais.

Quelles sont les indications de ces médicaments ?Ces deux médicaments sont indiqués en cas de contraception d’urgence, suivant un rapport non ou mal protégé (rupture du préservatif par exemple).NORLEVO est indiqué dans les 72 heures suivant le rapport ; ELLAONE peut être pris jusqu’à 120 heures après le rapport non protégé.Que faire en cas de pénurie ?Il existe d’autres médicaments pour ces indications comme : le lévonogestrel Biogaran, 1,5 mg comprimé.La pilule du lendemain n’est pas considérée comme un moyen de contraception. Pour limiter le risque de grossesse non désirée, il est préférable d’envisager une contraception hormonale classique (pilule contraceptive, stérilet hormonal, patch, implant…), la pose d’un stérilet en cuivre ou l’utilisation d’un préservatif. Rappelons que ce dernier est également la meilleure façon de se protéger des maladies et infections sexuellement transmissibles.

Pilule du lendemain : 11 questions que vous n'avez jamais osé poser

Click Here: Fjallraven Kanken Art Spring Landscape Backpacks

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *