Mathilde Seigner et son fils Louis : “Il est plutôt geek, malheureusement…”

Après treize ans d’amour, Mathilde Seigner et son compagnon Mathieu Petit ont décidé de ne plus vivre sous le même toit. C’est ce que révèle l’actrice dans la grande interview donnée cette semaine à Gala (en kiosques le 28 juin 2019). C’est un choix pour ne vivre que les meilleurs moments avec son compagnon et leur fils Louis, 11 ans.

Click Here: New Zealand Kiwis rugby store

De son fils justement, Mathilde Seigner nous dit dans Gala : “Il est déjà assez ado, mais pas en crise. Il est plutôt geek, malheureusement. C’est l’époque. Tous les jeunes sont branchés sur leurs jeux vidéo, comme Fortnite, ils ne lisent pas tellement ou en tout cas moins que nous à leur âge. Mais, je fais un peu la vieille qui parle !” Dans le magazine, l’actrice de 51 ans s’avoue être une maman inquiète, soucieuse de savoir si son fils a bien mangé, par exemple, quand elle est absente sur un tournage.

Un fiston cinéphile

Elle raconte que lorsqu’elle ne tourne pas, le couple et son fils vont déjeuner tous les dimanches à L’Enclos de Ninon, dans leur quartier du 5e arrondissement de Paris. Ils vont ensuite au cinéma. Louis est “attiré par des films d’adultes“, confie sa maman, assez fière qu’il ait déjà vu Parasite du Coréen Bong Joon-ho, Palme d’Or du Festival de Cannes 2019. Il regarde aussi les films de sa maman.

Mathilde Seigner reconnaît cependant que son choix de vivre séparément de son père a été difficile à faire admettre à Louis : “C’est un peu compliqué de lui faire comprendre, mais au final, je suis sûre que tous les enfants sont contents de voir leurs parents heureux de se retrouver, plutôt que d’être ensemble 24h sur 24 et de s’engueuler. Je ne suis pas trop pour déjeuner et dîner tous les jours ensemble. Pour autant, Mathieu reste mon homme.

Cet été, tous se retrouveront pour des vacances à Formentera, l’île sauvage qui fait face à Ibiza. C’est justement en tournant la comédie Ibiza avec Christian Clavier, en salles le 3 juillet, que Mathilde Seigner est tombée amoureuse de la région.

Retrouvez l’intégralité de cette interview dans le magazine Gala, en kiosques.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *