Meghan Markle et Harry : un des invités de leur mariage mêlé à un scandale sexuel

Présent au mariage de Meghan Markle et Harry en 2018, le richissime homme d’affaires Lawrence Jones est accusé de viols et d’agressions sexuelles.

Encore une histoire dont Harry et Meghan se seraient bien passé. Au coeur d’une retentissante polémique depuis leur interview chez Oprah Winfrey qui a fait trembler la couronne, les Sussex viennent de voir un invité de leur mariage visé par de nouvelles graves accusations. A la tête d’une fortune de 700 millions de livres avec sa société UKFast, Lawrence Jones (52 ans) vient d’être accusé d’avoir violé une femme en 1993 selon The Sun. Des faits pour lesquels il devra s’expliquer devant un juge de Manchester le 21 avril prochain.

Considéré comme un modèle de réussite outre-Manche, et même vu aux côtés du Premier ministre Boris Johnson ou en vacances avec l’entrepreneur Sir Richard Branson, Lawrence Jones a des soucis depuis octobre 2019, quand il a été forcé de quitter son entreprise. En cause : plusieurs de ses employées l’ont accusé de harcèlement et d’agressions sexuelles, ce qui a entraîné l’ouverture d’une enquête contre l’homme d’affaires, fait membre de l’ordre de l’Empire britannique (MBE) en 2015 par la reine Elizabeth II, pour son action au service de l’économie numérique.

© Joel Goodman/LNP//SIPALawrence Jones en juillet 2019

Il nie les faits reprochés

Le père de quatre enfants, avec son épouse Gail qui l’avait remplacé à la tête de UKFast, se retrouve aujourd’hui accusé de quatre agressions sexuelles, commises entre 2010 et 2013, et de deux viols au total. Déjà convoqué au tribunal en début d’année, celui qui fait partie des patrons les plus riches du Royaume-Uni a plaidé non coupable des agressions sexuelles reprochées, en attendant de comparaître pour viols.

Crédits photos : PA Photos/ABACA

Click Here: Hurricanes Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *