William Leymergie dit enfin ce qu’il pense de Laurent Bignolas, son successeur à Télématin

En 2017, Laurent Bignolas s’est mis au défi de faire oublier William Leymergie aux téléspectateurs de Télématin. Mais l’ex-figure de l’émission est-elle conquise par la présentation de son successeur ?

William Leymergie regarde-t-il encore Télématin, émission qu’il a présentée pendant trente-deux ans ? Si le journaliste a passé la main à Laurent Bignolas, en 2017, il garde tout de même un œil à la séquenceTout un monde”, qu’il “avait initiée”. C’est, en tout cas, ce qu’il a confié à nos confrères de Télé 7 Jours, paru en kiosque ce lundi 5 avril. Alors, celui qui a claqué la porte de France 2 pour rejoindre C8 porte forcément un certain regard sur la manière dont son successeur anime le programme. D’après lui, Laurent Bignolas “a eu le courage de reprendre une émission qui existe depuis fort longtemps”. Et pour cause, “ce n’est pas facile de prendre la relève”.

À l’époque, William Leymergie ne rencontrait pas les mêmes difficultés que son successeur doit confronter. “Il y avait une trentaine de journalistes chroniqueurs”, s’est-il souvenu, toujours dans les colonnes du magazine. Avant de reconnaître que “le management n’est pas simple. D’ailleurs, Laurent Bignolas, lui-même, se demandait s’il pouvait relever un tel défi. “Je me suis souvent remis en question. Déjà, quand on m’a demandé de succéder à William Leymergie, je lui ai dit : ’Vous êtes sûrs, je suis la bonne personne ?’, avait-il confié au Parisien, le 14 mars dernier.

“Je partirai avec le sourire”

Ces déclarations interviennent après les rumeurs d’éviction de l’actuel présentateur de Télématin, que nous vous rapportions le 14 mars dernier. En raison d’une baisse considérable des audiences, France Télévisions aurait pour volonté de mettre en place une nouvelle formule à la rentrée à la rentrée prochaine. Le présentateur, quant à lui, ne compte pas se cramponner à son poste, comme il l’a assuré au Parisien, le 14 mars dernier. Aucune place ne nous appartient. Il y aura toujours quelqu’un pour nous remplacer, a-t-il déclaré. J’ai l’impression de rendre service. Je partirai avec le sourire.”

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Click Here: derry gaa jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *